Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ENTRE LES JAS
  • ENTRE LES JAS
  • : Selon mes balades, des photos de paysages, de nature, de villages, des petites et grandes histoires de la Provence...
  • Contact

Livre édité

Le journal de captivité rédigé par mon père au STALAG IIIA

http://www.thebookedition.com/fr/stalag-iiia-journal-de-captivite-p-19537.html?search_query=stalag&results=1

 

 

 

 

Recherche

29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 20:57

Vu le temps pourri d'aujourd'hui (de la pluie et encore de la pluie), impossible de sortir et de prendre des photos, je vous convie à un voyage dans le temps... en 1902...

Il s'agit de la fanfare du 27e Bataillon de Chasseurs Alpins, qui, à l'époque, était basé à Menton (mon grand'père est au 2e rang, 1er homme à gauche).
Ils avaient une de ces allures !!

Mais, bon, cela ne les a pas empêchés de faire la guerre de 14/18 dans l'Est...





Pour ceux que cela intéresse, un bref historique de ce bataillon:


Au lendemain même des revers de 1870, un décret en date du 30 janvier 1871 forme à
Rochefort le 27e bataillon de marche de chasseurs à pied.

Mai 1871-1872 : Trois mois après sa formation il reçoit en Algérie le baptême du feu.
1872-1881 : Rentré en France en 1872, il est appelé pendant 10 ans à occuper les garnisons successives sur les cotes des Pyrénées-Orientales de Port-Vendres à Sète.

En 1887 il quitte définitivement la terre d'Afrique pour tenir garnison à Menton et monter la garde à la frontière des Alpes.

Le 24 décembre 1888, devient le 27e bataillon alpin de chasseurs à pied. En garnison à Menton au retour de six années de campagne en Tunisie.

Au moment de la mobilisation du 1er aout 1914, il manœuvre dans la région de Saint Martin de Vésubie ; le 10 aout, sous les ordres du Chef de bataillon RENIE il embarque pour la frontière de l'Est.

1922 : le bataillon prend ses quartiers à Annecy. Le bataillon s'est particulièrement distingué pendant la Première Guerre mondiale

Novembre 1942 : dissolution suite à l'invasion de la Zone Libre par les Allemands.

Organise et encadre en 1943-1944 le maquis des Glières, reformant avec le 1er Bataillon des Glières et le Bataillon Foges une nouvelle unité.

A partir d'août 1945 renaît et est toujours à Annecy de nos jours.

Insigne du 27e BCA
: Le Tigre

Devises du 27e BCA :  - Vivre libre ou mourir devise du bataillon des Glières 
                                              -  Toujours à l'affût devise du 27e BCA.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

La Renarde 29/03/2009 22:50

Je connais aussi deux vieux chasseurs alpin de la même génération. L'un était à Briançon.

mémé 29/03/2009 21:32

mon frère était aussi dans les chasseurs alpins! je le trouvais superbe avec sa "tarte" sur la tête , au 421ème BCA...Il est parti en Algérie,dans les années 60 , et il a fait 28 mois! tu vois que ce n'est pas un corps d'armée épargné!!!merci pour ce bel hommage! gros bisous de mémé

Galinette 29/03/2009 21:48


Décidément, on a des points communs!