Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ENTRE LES JAS
  • ENTRE LES JAS
  • : Selon mes balades, des photos de paysages, de nature, de villages, des petites et grandes histoires de la Provence...
  • Contact

Livre édité

Le journal de captivité rédigé par mon père au STALAG IIIA

http://www.thebookedition.com/fr/stalag-iiia-journal-de-captivite-p-19537.html?search_query=stalag&results=1

 

 

 

 

Recherche

19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 18:33

La récolte des olives vient de commencer et cela me ramène à mon enfance. Mon père était le responsable du moulin coopératif.

Dès la sortie de l'école, je le rejoignais vite au moulin et me laissait envelopper par la chaleur des lieux. En effet, un moulin doit être bien chauffé pour permettre une bonne extraction de l'huile.  La chaudière ancestrale me faisait un peu peur. Elle était d'une taille impressionnante et ressemblait à une cafetière italienne car à son sommet se trouvait un réservoir d'eau chaude.

J'adorais être là, entendre la meule tourner, regarder les presses qui montaient et esquichaient
les scourtins, suivre des yeux le chemin du liquide qui en sortait et se dirigeait vers les bassins de décantation.

Ces moments-là étaient riches en sensations: la chaleur, le crépitement du feu dans la chaudière, le bruit des hommes et des machines, la douceur du
grignon, l'odeur et le goût de la roustide que l'on me servait...





Maintenant le moulin a fermé, tout est froid, poussiéreux...
Autre temps, les olives sont pressées ailleurs dans un moulin moderne, plein d'inox... Autre temps...
Je regrette de ne pas avoir saisi que ce temps-là s'arrêterait un jour et de ne pas en avoir gardé un témoignage photographique...

Partager cet article

Repost 0
Published by Galinette - dans La Provence
commenter cet article

commentaires

mary 04/12/2009 19:50


Nostalgie, douceur de nos souvenirs...ça fait du bien parfois et un peu de peine aussi...


mounic 22/11/2009 23:23


comme tu dis! quel dommage! mais on ne peut pas tout savoir! la liqueur d'olives est excellente, je t'assure! si tu passes par chez moi, tu la goûteras! bisous mémé


francoeur 21/11/2009 11:39


C'est comme chez nous, les brasseries artisanales, tout de l'inox.
Bon week end de mon château
francoeur


jupiter 19/11/2009 18:43


oui cette chaleur et cette odeur restera gravée à jamais, la buée sur les vitres
le clic clic des pistons , nostalgie, nostalgie
horreur les moulins aseptisés inox sans aucune âme